Artiste éclectique, elle équilibre son activité entre des rôles de répertoire (Donna Anna dans Don Giovanni, Argentine (Mme Zilberklang) dans le directeur de théâtre, Despina, dans Cosi Fan Tutte, de Mozart, Cupidon dans Orphée aux Enfers et Fantasia dans le Voyage dans la Lune d’Offenbach, Micaëla dans Carmen de Bizet, la Fée et le Petit Poucet dans  La Forêt Bleue  de L.Aubert (La Péniche Opéra), Le Truchement dans les Tréteaux de maître Pierre de de Falla), des maisons prestigieuses telles l’Opéra Comique (Lisbé dans Zémire et Azor de Grétry, La Cadette dans Cendrillon de Laruette) ou l’Opéra de Lille (La Cugina dans Madame Butterfly), et un engagement de la première heure sur la scène contemporaine, où ses qualités vocales et corporelles (elle est 4ème dan d’aïkido et danseuse confirmée) s’expriment pleinement.

Encouragée et conseillée par Valérie Philippin, elle est notamment la créatrice des rôles de Mme C (La villa des morts d’Aurélien Dumont), Mme Smith (La Cantatrice Chauve de Jean-P. Calvin, F.Berreur, orchestre Lamoureux Théâtre de l’Athénée), l’Ombre 2 (La Folie d’Héraklès de C.Perton, Fabrizio Cassol, Comédie Française), May (La bête de la Jungle d’Arnaud.Petit avec l’orchestre Les Siècles), ou encore soprano solo (Giordano Bruno de Francesco Filidei ,T&M, ens. intercontemporain, Casa Musica (Porto), Musica (Strasbourg), Teatro Valli (Reggio Emilia), Piccolo Teatro Strehler (Milan), T2G ). Elle s’est également distinguée à Amsterdam au Muziektheater en 2014 dans le rôle de la Soprano du Kopernikus de Claude Vivier (ensemble Silbersee, dir. Bischoff, M.Sijm), et accompagnée de l’AskolSchönberg Ensemble au Concertgebouw dans Gran Pianola Music de  John Adams, et dans Cantatrix Sopranica d’Unsuk Chin (lors de la Gaudeamus Muziekweek).

Elle s'est récemment distinguée dans la création d’I.D. d’Arnaud Petit et Alain Fleischer (dont elle est l'unique interprète, avec l'orchestre Les Siècles) au Théâtre du Nord (Lille),  et  pour Homo Instrumentalis (Silbersee), où son interprétation de La Fabbricca Illuminata de Nono (en plus des Machinations d' Aperghis d'Ode to Man de Kyriakydes) a été saluée par la critique ( Ruhrtriennale, Muziekgebouw (Amsterdam), Biljoke (Gent), festival Musicà, Strasbourg, Opera Forward Festival d’Amserdam). Elle a aussi interprété les Illuminations de Britten avec element118, et Violetta dans une Traviata créée pour la rue puis repris à Paris et tournée en Algérie.

Elle créera au Festival Messiaen cet été la pièce "Repli Mobile" de Michel Fano, dirigée par Bruno Mantovani.

Depuis un an elle se lance dans la création au sein des Ballets Confidentiels, d’abord interprétant les pièces de Johanne Saunier dans des lieux atypiques (maisons, musée de l’immigration à Paris, la Tannerie, festival danse dans Bruxelles), puis en créant ses premières pièces (/Ephemera pour la galerie MFC, Paris puis Bruxelles, « the art of calling » pour la maison du Peuple et le théâtre Poème, Bruxelles). Elle est actuellement en création de son premier spectacle, « dans un train/wagon-zac », qui mélange art lyrique, création contemporaine, danse et littérature (théâtre grand angle de Voiron, scène nationale d'Orléans, théâtre Poème, Anis Gras) et dans lequel elle interprète du répertoire romantique russe.

En parallèle de la scène, elle est régulièrement invitée à créer des récitals, des pièces contemporaines (A.Dumont, G.Schuemacher, M.Ungureanu, P.Criton), s'investit dans les actions pédagogiques avec Les Concerts de Poche, avec qui elle approche des publics très divers, et enrichit  ainsi sa réflexion sur l’approche scénique, notamment au contact de Benoist Brumer, Vincent Leterme et Johanne Saunier au sein des Ballets Confidentiels.

photos @Daniel Reuters -  Djemel Mokkadem - Thomas Scotto - Yves Mathe

dessin @Sébastien Lurcel

©2019 Proudly created with Wix.com